Alain Riazuelo
Alain Riazuelo (Astrophysicien à l’IAP)
Salle de la NEF, 1 place du théâtre à Dijon
13/09/2022 à 18h30
Distribuez l'affichette de la conférence.

BH LMC APOD red
 Photographier un trou noir a longtemps représenté un défi insurmontable pour les astronomes : impossible en apparence d’imager des objets aussi sombres et surtout aussi terriblement petits.

Cependant, il s’avère qu’il n’y a pas d’impossibilité absolue à imager deux trous noirs de notre voisinage galactique proche, et c’est vers ces deux cibles que se sont concentrés les effort des astronomes depuis près d’un quart de siècle. Si les méthodes mises en œuvre ne ressemblent à en rien aux techniques photographiques ordinaires, il n’en demeure pas moins qu’il a été possible, par deux fois désormais, de « produire une image » d’un trou noir, en l’occurrence celui de la galaxie géante M87 puis celui de notre Voie lactée. Par ailleurs, à défaut de pouvoir voir d’autres trous noirs, il est désormais possible d’en « entendre », c’est-à-dire de détecter leur présence par le biais des ondes gravitationnelles, sortes e vibrations de l’espace qu’ils produisent lorsqu’ils entrent en collision.

Je présenterai dans cette conférence les dernières avancées obtenues dans ces deux domaines, ainsi que les objectifs à moyen terme que les astronomes peuvent espérer atteindre.