Florent MatthiasFlorent Mathias
Docteur en archéologie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

8 octobre 2019 - 18h30
A la NEF, 1 place du théâtre - Dijon
Entrée gratuite

Téléchargez l'affichette

L’astronomie existait-elle déjà en Europe il y a 4000 ans ?


Bannière astro protoComment les hommes envisageaient-ils le ciel dans le Nord et le Nord-ouest de l’Europe entre les derniers siècles du Néolithique (au milieu du IIIe millénaire av. J.-C.) et la fin de l’âge du Bronze nordique en 500 av. J.-C.? Comment reconstituer de nos jours les savoirs, la pensée et les croyances de sociétés dépourvues d’écriture ?

Les réponses se trouvent à la croisée de l’archéologie, de l’histoire des sciences, de l’astronomie et de l’anthropologie sociale. En s’appuyant sur de nombreux vestiges matériels et des sites témoignant des différentes conceptions et représentations du ciel élaborées par les hommes, les archéologues parviennent à esquisser les modes de pensée et les connaissances des civilisations disparues.

Des monuments mégalithiques communautaires du Néolithique aux chevaux solaires de l’Âge du bronze nordique, en passant par le désormais célèbre disque de Nebra, cette conférence présentera une synthèse des prémices de l’astronomie en Europe, mais aussi et surtout la pénétration de ce savoir dans les activités, la pensée et l'iconographie des sociétés protohistoriques sans écriture.