io2009
Loredana d’Avino

Membre de la SAB

10 janvier 2017 - 18h30

Salle de la Nef, 1 place du Théâtre à Dijon

Entrée gratuite

Téléchargez l'affichette

Regardez la vidéo

Dans les dernières décennies des découvertes importantes dans des domaines divers comme la biologie et l’astronomie, ont permis de remettre en question nos connaissances sur l’origine de la vie sur terre, et envisager la possibilité que la vie ait pu se développer ailleurs dans l’univers, dans le système solaire, voire plus loin.

Microbe 400

On a notamment découvert que la vie peut s’épanouir dans des environnements extrêmes, par exemple des milieux très froids, très chauds, très salins, très acides, très radio-actifs.
En même temps, des nouveaux instruments permettaient à l’astronomie de découvrir de nouvelles planètes qui orbitent autour d’étoiles autres que le Soleil. En plus des 8 planètes qui composent notre système solaire, il existe un nombre très élevé de planètes dans l’Univers, et les possibilités que la vie ait émergé ailleurs que sur Terre se multiplient d’autant.
Une autre découverte récente et étonnante a été que l’eau et les molécules organiques qui composent les briques élémentaires de la vie sont très répandues dans le système solaire et dans le milieux interstellaire.
Tout cela ne nous donne pas la certitude que la vie existe ailleurs que sur la Terre, mais nous permet de commencer à étudier les conditions physiques, chimiques, biologiques, astronomiques, qui favorisent l’émergence de la vie à partir de la matière inerte.