Beaucoup de médias en parlent, et même une vidéo de la NASA circule. Il faudrait absolument sortir observer la Lune le soir du 14 novembre, puisqu’on ne reverrait pas de Pleine Lune aussi grosse avant 2034 ! Evitons les espoirs déçus et voyons concrètement ce qu’il en sera.

La Lune est 14 % plus grosse… tous les mois

superlune1La Lune est super, mais tous les mois. En effet, la Lune ne décrit pas un cercle autour de la Terre, mais une trajectoire en ovale (une ellipse). Ainsi tous les mois, la distance Terre-Lune varie d’environ 14 % entre le point où la Lune est au plus proche (périgée) et celui où elle est au plus loin (apogée).

lune-apogee-perigeeSur la voûte céleste, on mesure la taille des astres en degrés, minutes, seconde (Par exemple, entre l’horizon et le zénith, il y a 90°). Au cours du mois, la taille de la Lune varie entre environ 29 ‘ et 34’. L’œil, dont le pouvoir de résolution d’une minute, pourrait voir cette différence, encore faut-il avoir des éléments de comparaison. Cela peut se voir notamment si vous prenez en photo la Lune jour après jour avec le même objectif.

 

Lune pleine + Lune grosse = super Lune

Il peut arriver que cette Lune la plus grosse (au périgée) corresponde à une Pleine Lune. C’est la Super Lune. C’est le cas lorsque la ligne Soleil – Terre – Lune (appelée ligne des syzygies) est proche de s’aligner avec la ligne apogée – périgée. Dans la course de la Terre autour du Soleil, cela arrive une fois par an.

Visuellement, quelle différence ? Une Pleine Lune au périgée est 30 % plus lumineuse qu’une Pleine Lune à l’apogée. C’est encore moins que la différence d’éclat entre les étoiles Castor et Pollux, les deux principales de la constellation des Gémeaux, que l’on a déjà du mal à discerner à l’œil alors qu’elles sont proches l’une de l’autre. Autant dire qu’entre une Lune d’apogée et une Lune de périgée, visibles à 6 mois décart l’une de l’autre, on ne saura noter aucune différence.

En fait la notion de super Lune a été définie par les astrologues (les astronomes ne considèrent généralement pas que c’est un phénomène particulier) comme une Pleine Lune étant proche à 90 % de la taille maximale de la Lune. On peut donc définir une zone autour du périgée où la pleine Lune doit se situer pour être une super Lune.

On peut ainsi avoir des Super Lunes plusieurs mois de suite. C’est le cas cette année en octobre novembre et décembre

superlune2

La Super Lune du 14 novembre est-elle vraiment exceptionnelle ?

On l’aura compris, la Pleine Lune n’est jamais vraiment au périgée, mais elle peut s’en approcher. Ce 14 novembre la Lune sera Pleine à moins de deux heures de son passage au périgée, ce qui est effectivement très proche et ne se reproduira pas avant 2038. Mais là encore aucune différence visuelle ne sera perceptible à l’œil si on compare avec une autre super Lune ou même une autre Pleine Lune. La taille d’une super Lune à l’autre varie de quelques secondes d’arcs, ce qui est difficilement perceptible même au télescope.

Par exemple, la différence en taille avec la super Lune de janvier 2018 ne sera que de 0.6 seconde d’arc.

Les Super Lunes jusqu’en 2020 : http://blogs.futura-sciences.com/feldmann/2014/12/01/super-lune-les-rendez-jusquen-2020/

La vidéo de la NASA : https://www.youtube.com/watch?v=sWAN0FwfD5M

 

Eric Chariot